MyBarrio, la seconde vie d’Hortense Giraud

MyBarrio, la seconde vie d’Hortense Giraud

À Barcelone, Hortense Giraud, la fondatrice de MyBarrio est dans son élément. La capitale catalane a transformée l’ancienne acheteuse de mode en une éponge pétrie par les rencontres et les esthétiques fourmillantes dont sont remplies ses ruelles. Un marasme envoûtant auquel elle a voulu, à son échelle, participer. MyBarrio, c’est sa deuxième vie. Un “city design treasures and lifestyle hunter“, 3 en 1 à la fois label de design, communauté mais aussi plateforme online et offline. Pensé pour les créatifs et les amateurs de beau aux goûts et à la philosophie de vie commune, MyBarrio s’est distingué grâce à sa forte identité. Celle impulsée par les beaux trésors de Barcelone. Car les critères de sélection d’Hortense sont très clairs. Pour faire partie de MyBarrio, les projets doivent avoir un lien avec la ville et être créés artisanalement en faible quantités pour préserver l’essence créative locale. La suite est subjective. Ce qui importe le à Hortense, c’est de revenir à des valeurs de partage et de proximité. Tout ce qui est en son pouvoir permettre à cette mégalopole qu’elle aime tant d’être appréciée à sa juste valeur. Centrale, secrète, solaire, cultivée, traditionnelle et moderne à la fois, résolument créative : les adjectifs semblent ne jamais vouloir se tarir lorsque l’on évoque Barcelone. La toute récente ouverture du 18ème club privé Soho House dans le Barrio Gòtic semble être là pour nous le rappeler. C’est dans cet écrin exclusif et mystérieux, qui a hébergé en ses murs le pop-up Vol.4 de MyBarrio en mai dernier, qu’Hortense a décidé de confier ses futurs projets à Eva-mebel.xyz. On ne pouvait pas rêver mieux.

Suivez l’actualité de MyBarrio et de son pop-up Vol.5 qui prendra place au Red Fish, les 24 et 25 juin prochain.

Entrée Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Sac Tote bag MYBARRIO Pop-up Vol.4 Soho House Barcelona

Hortense, pouvez-vous nous raconter votre histoire ?

Hortense

Mon histoire c’est le voyage, la curiosité, la passion, la créativité, l’esprit de communauté  et le design avant tout. Je suis née à Madrid un 14 Juillet. Française de sang et latine de cœur, j’ai vécu dans de nombreux pays grâce à l’expatriation de mes parents, jusqu’à mes 14 ans avant de découvrir Paris et mes origines : la France. J’ai pu parcourir des pays comme l’Espagne, les États-Unis, l’Équateur, le Maroc et enfin le Venezuela. Puis par la suite, de mes propres ailes la Chine, le Chili pour finalement revenir à mes racines, l’Espagne. Rapidement, j’ai su que je voulais travailler proche de la création. J’ai pris la voie généraliste de l’école de commerce pour me spécialiser ensuite dans le management de la mode et du design à l’Institut Français de la Mode qui ouvre les portes vers tous les métiers de gestion ayant besoin d’une grande affinité avec le monde créatif mais aussi artistique. J’ai commencé dans l’industrie du luxe, en stage chez Dior et Chanel, puis avec comme premier poste celui d’acheteuse mode femme au Bon Marché (du groupe LVMH) et je me suis petit à petit ouverte à l’univers des grands retailers. J’ai toujours voulu connaître les dessous du groupe Inditex. Cela m’intriguait de savoir comment ils arrivaient toujours à être à la pointe de la mode, aussi rapidement avec des prix imbattables. Et mes vœux ont été exaucés ! J’ai notamment passé 4 ans à La Corogne dans le temple de la mode, chez Zara, à faire et défaire la mode des magasins en tant que responsable achats mode femme. Cette expérience m’a donné la meilleure formation pour entreprendre, car l’on y apprend à se battre, à travailler nuit et jour et surtout on y apprend à savoir développer un business pérenne dans l’univers de la création ! Puis avec le cap de la trentaine, arrivent les remises en question sur le type de vie que l’on souhaite avoir, sur la meilleure façon de suivre ses rêves, ses passions et de pouvoir les mettre à profit de valeurs de proximité ! Et j’ai naturellement lancé mon projet personnel MyBarrio, “from scratch”, via Instagram en y regroupant tout ce que j’aime le : le lifestyle, les personnalités et le design bien fait d’un lieu créatif, en l’occurrence Barcelone là où j’avais là chance de me trouver à ce moment donné de ma vie ! Tout a pris de façon complètement naturelle et organique.

Depuis quand vivez-vous à Barcelone ?

Hortense

Depuis Septembre 2015, un an et demi en gros !

Portrait Hortense Guiraud Créatrice MYBARRIO Soho House Barcelona
Lampe sculptée Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Cuisine Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Portrait Hortense Guiraud Créatrice MYBARRIO Soho House Barcelona

Qu’aimez-vous dans cette ville ?

Hortense

À mes yeux, Barcelone c’est la ville rêvée, presque parfaite. Il ne faut pas le crier trop fort, pour la préserver ! Elle possède tout ce que j’aime le dans la vie. C’est comme une capitale culturelle et économique sans l’être, accessible, ni trop grande, ni trop petite. Elle est située en plein centre de l’Europe, avec un accès à la mer direct, la montagne, le ski, la Costa Brava : tout ça à moins de 2h avec les Baléares à 45 min en avion. La météo y est idéale, c’est la ville du soleil et des palmiers. Elle a évidemment un immense potentiel créatif ! Il y a énormément de talents, de jeunes pousses dans tous les domaines : la mode, l’architecture, le design, la photographie, l’illustrations, le web design, la vidéo, la musique etc. Barcelone, c’est aussi la capitale de la technologie et des start-ups webs. Elle accueille une fois par an le . Donc elle est à la fois très moderne mais surtout, elle lutte pour ne pas perdre son identité, sa culture, sa langue. J’aime ses contradictions ! C’est ce qui fait d’elle une ville unique en Europe. J’adore son architecture, à la fois Art Déco, moderniste dans l’Eixample, mais aussi la vie des petits quartiers typiques, traditionnels (“barrio” en espagnol) qui sont des anciens villages. Puis le meatpacking barcelonais qui s’appelle Poblenou et qui est le quartier industriel proche de la mer où il y a tous les studios, les médias, les agences, les écoles de design et le siège de beaucoup de start-ups. Enfin, j’aime aussi les catalans, un bon mélange entre les espagnols et les français. Je ne me sens pas trop dépaysée et j’aime cette sensation !

Où aimez-vous flâner ?

Hortense

De partout ! Je suis de nature curieuse, toujours à la recherche du dernier spot ou trésor de ma ville. J’affectionne particulièrement mon barrio, celui de la Vila de Gracia ! C’était un village d’été avant qu’il ne soit rattaché à la ville de Barcelone quand a eu lieu la construction du quartier moderniste quadrillé, l’Eixample. Ce quartier me rappelle l’Amérique du sud. Les villes comme le vieux Mexico, Carthagène, La Havane ou encore Valparaiso. Les maisonnettes de couleurs, des placettes adorables, un village piéton, sans voiture. On s’y sent très bien. C’est paisible, bohémien, familial : le Montmartre local je dirais. C’est aussi le royaume des centres de yoga, de restaurants vegan. Il y fait très bon vivre ! Mis à part Gracia j’aime flâner dans le Raval, spécialement en prenant la rue Joaquin Costa, puis en descendant par la rue Enric Granados – une des seules piétonnes de l’Eixample – puis en continuant par la rue Seneca dans le bas de Gracia (rue des galeries d’art, des boutiques de design comme celle de , et des antiquaires) et enfin le paseo San Joan pour échapper aux touristes du Paseo de Gracia !

Salle de restaurant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Portrait Hortense Guiraud Créatrice MYBARRIO Soho House Barcelona
Couloir Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Couloir Affiche Design Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Entrée Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud

Pouvez-vous nous raconter le concept de MyBarrio ? Quelle en est l’origine ?

Hortense

Les projets naissent quand l’on détecte un besoin ou un problème non résolu pour d’autres, pour soi même ou pour les deux. D’où le besoin d’innover pour résoudre celui-ci. Dans le cas de MyBarrio, cela faisait ieurs années que je rêvais d’une plateforme “lieu de vie” qui regroupe tout ce que j’aime le , sur tous les plans créatifs. Car comme tout le monde, je n’ai pas de temps. Il est trop précieux et il y a trop d’informations sur le marché. Trop de boutiques, de médias, d’évènements et cela est impersonnel. Quand je suis arrivée à Barcelone, j’ai mis du temps à trouver les lieux qui pourraient me plaire, les boutiques, les meubles sympas à acheter pour décorer ma nouvelle maison. Et j’ai eu beaucoup de mal à trouver des pièces uniques, vintage, accessibles ! Je rêvais d’un MyBarrio qui me résolve tout ça. Je voulais le meilleur du lifestyle de Barcelone vu par des locaux, des insiders ! J’ai donc commencé à œuvrer dans ce sens en commençant via un compte Instagram qui faisait la promotion de tous les meilleurs spots et designs de la ville. Ça s’est développé tout seul. J’ai donc compris qu’il y avait un public. Ensuite j’ai créé ces évènements ponctuels d’exposition via des pop-ups dans des lieux uniques de la ville. MyBarrio fait donc la promotion d’une consommation de mode, design et lifestyle locale et “curated” ! Je définis MyBarrio comme un “city design treasures & lifestyle hunter” avec une forte identité propre. Comme un 3 en 1 : à la fois un label de design, une communauté, une plateforme oline & offline pour créatifs et amateurs de design qui partagent la même philosophie de vie et les mêmes goûts. Notre mission est de chasser des trésors uniques de design et de lifestyle de la ville de Barcelone, en extraire son essence créative et la mettre au service de tous. Nous fêtons notre premier anniversaire grâce à une communauté locale de de 20 000 membres. Ce sont des acheteurs, des designers, des lieux qui nous ont soutenu depuis nos débuts comme , , , , le , l’ etc. Toute cette communauté s’est constituée en un an ! MyBarrio appartient à tout le monde et s’est naturellement converti en un collectif d’âmes créatives qui contribuent toutes à leur niveau au développement de la communauté.

Quelle est la philosophie de MyBarrio ?

Hortense

J’aime beaucoup ce terme ! La philosophie de MyBarrio c’est de revenir à des valeurs de partage, de communauté, de proximité, de consommation responsable par l’artisanat et de création locale de qualité. L’idée c’est d’allier esthétisme, sélection et slowlife ! Nous vivons dans une époque où nous sommes noyés parmi les propositions commerciales et les nouvelles technologies sans âme ou identité particulière. Aujourd’hui que jamais, alors que nous vivons un portable à la main, nous ressentons le besoin de se connecter avec le monde réel tout en bénéficiant des bénéfices des réseaux. Nous sommes généralement fatigués d’avoir trop consommer, sans réfléchir, sans nous soucier de l’origine des produits ou alors en allant les cherchant trop loin, alors que ne nous avons les belles merveilles juste à côté de chez nous. Nous avons besoin de nous ressourcer, de nous retrouver, de partager et de connaître les personnalités qui sont derrière les projets. Nous oeuvrons tous les jours dans ce sens. Dans un écosystème qui est de en mondialisé, avec une perte potentielle de valeurs locales, MyBarrio souhaite recentrer et promouvoir l’identité créative des villes afin de pouvoir contribuer à maintenir l’âme de lieux et aider au développement économique des créateurs locaux.

Salle de resturant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Chambre Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Chambre Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Chambre Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud

Comment choisissez-vous les créateurs que vous présentez ? 

Hortense

Hormis le fait que les projets (artistes, artisans, designers, marques, boutiques, galeries, studios de création) doivent avoir un lien avec Barcelone et créer artisanalement en faible quantités (produire, créer ici et/ou être originaire de cette ville) le reste des critères de sélection sont très subjectifs car il s’agit d’une sélection assez personnelle que je définirais comme intemporelle, esthétique, artisanale et élégante. J’essaie de capter l’identité créative d’une ville, en l’occurrence celle de Barcelone. Ce qui m’importe le c’est un mix entre l’esthétique du projet, des produits et de la direction artistique relative à la marque/aux créations. J’ai une théorie qui, pour le moment ne me fait pas fond bond : si l’artiste, même en ayant peu de moyens, sait comment communiquer, possède une belle image avec des photos qui ont du goût et sont cohérentes entre elles, cela veut dire qu’il attachera une attention particulière à la qualité de ses produits et à sa présentation en magasin, son packaging etc. La plupart du temps je repère ces créateurs sur internet. Aujourd’hui les réseaux sociaux sont puissants et permettent de voir en l’espace d’une seconde si les deux univers peuvent s’unir : le créateur et le label MyBarrio. J’ai été bien formée dans de grandes et belles écoles, notamment au début de ma carrière au Bon Marché.  Ce grand magasin possède à mes yeux une des belles sélections mondiales. J’ai aussi énormément appris chez Zara et Massimo Dutti, où j’ai également été responsable de la sélection de produits et des modèles à acheter pour les collections à venir. Ces marques ont de belles images !

Dites-nous en un peu sur les participants de week-end ?

Hortense

Nous avons donc fêté notre premier anniversaire avec une édition unique de pop-up, le Vol 4., au , qui vient tout juste d’ouvrir son 18ème et dernier club en date, en novembre dernier. Le Soho House, pour ceux qui ne connaissent pas, est un club privé de personnes issues de l’univers créatif (mode, musique, vidéo, photographique, architecture etc.). L’événement est très exclusif car d’une part c’est la première fois que le Soho House ouvre ses portes au public et d’une autre, que l’on expose la crème de la crème du design local avec une sélection fine de 14 designers sur 2 jours. Nous avons l’habitude d’exposer une trentaine de designers de tout type de discipline créative, et l’on renouvelle toujours le line-up pour faire découvrir le maximum de nouveaux projets à la communauté. Sur cette édition, nous avons eu le plaisir de présenter dans la catégorie mode, la ligne femme et enfant de , les fameuses robes de Claire créatrice de , les maillots de bain colorés de Suro, les pièces vintage de Nadia Pape pour . Pour les accessoires, les visiteurs ont pu apprécier les belles sandales faites main de , les superbes sacs en cuir à la finition de luxe “Made in Barcelone” d’, les lunettes d’, les papiers peints de . Dans la discipline mobilier, la marque design du studio d’architecture et les créations minimales de Metalware. Dans la cosmétique design, . Dans les projets créatifs 360, les curateurs Berta Bernad et Albert Esteve créent, sous le nom , des minis éditions limitées avec des designers talentueux qui rentrent dans leur ligne éditoriale minimale comme , , et Max Enrich. Quant à , il s’agit d’un projet naissant qui élabore une sélection de marques équitables européennes comme mais aussi et surtout beaucoup de marques locales comme , , etc.

Chambre Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Cuisine Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Cuisine Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Salle de restaurant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud

Quelles sont vos inspirations et influences ?

Hortense

Je suis très influencée par un mix de l’esthétique des pays tropicaux et latins dans lesquels j’ai vécu et de l’influence méditerranéenne. On retrouvera toujours un côté organique, naturel et chaleureux dans les sélections de photos, de projets ou de designers avec lesquels on collabore pour MyBarrio. J’aime le mélange du vintage avec le contemporain et la modernité. Je suis comme une éponge qui absorbe facilement l’imagerie et les univers créatifs qui me plaisent. J’aime que les différentes disciplines créatives se répondent entre elles : la photographie, l’architecture, le design, les intérieurs, la mode, la musique, l’architecture ! À cela, j’ajouterai les inspirations puisées lors de mes différents voyages dans tous les sens du terme au sein même de Barcelone ! J’aime la culture de la rue, l’identité des quartiers avec une âme qui m’inspire au quotidien. Hormis tout cela, je suis une grande fan des jardins Majorelle d’Yves Saint Laurent, de la maison de Frida Kahlo, de la Muralla Roja de Bofill mais aussi des les films de Wes Anderson ! En gros les couleurs, les plantes, l’architecture et le vintage !

Un objet ou oeuvre que vous rêveriez d’acquérir ?

Hortense

Dans ma wishlist, il y a la Cestita de Miguel Milá éditée par . C’est un design iconique des années 60 qui a été réédité, tout simplement ! C’est un peu le symbole du meilleur design de Barcelone.

Quels sont vos projets à venir ?

Hortense

Il y en a beaucoup trop ! MyBarrio continuera toujours avec ces rencontres offline, que cela soit sous forme de pop-up dans un nouveau lieu avec, à chaque fois, un format et un concept différent. Comme des visites d’endroits uniques, ou d’exposition éphémères. Nous prévoyons aussi de prendre un virage digital avec de l’édition de contenu, du storytelling des créateurs ou du lifestyle de la ville mais aussi avec la création d’un shop online de tous ces trésors !

Pouvez-vous nous donner 4 adresses que vous affectionnez le ?

Hortense

Il m’est absolument impossible de me restreindre à 4 adresses ! Je vais vous donner mon Top 10 ! La pour son esthétisme, son bon goût, sa coolitude. , c’est presque mon restaurant favori, mettez vous au bar, ça a beaucoup de cachet ! Le Taller de Arquitectura et le Walden 7 de Ricardo Bofill, vous serez scotché par l’unicité de ces œuvres architecturales. La boutique atelier de Lucia Vergara, , qui y peint à la main ses bijoux. La Vermu, le bar idéal pour siroter le meilleur vermut barcelonais et quelques tapas (que des locaux !). Le bar-restaurant le sur la plage ! , une terrasse oasis cachée au centre d’un ancien hôpital du Raval. Le , un bar restaurant chaleureux fait avec beaucoup de goût, fondé par un des créateurs de Apartamento Magazine ! Et enfin, deux adresses à 20/30 min de Barcelone pour échapper de la ville : le chirringuito de Garraf (crique avec des maisonnettes de pêcheurs pleins de charme) et de Badalona, un bar sur la plage, on se croirait en Californie !

Salle de restaurant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Restaurant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud
Salle de restaurant Soho House Barcelona Portrait MYBARRIO Hortense Guiraud

Photographies : Constance Gennari – Texte : Caroline Balvay @thesocialitefamily

Inspiration déco...

Gang and the Wool, floralement vôtre

Gang and the Wool, floralement vôtre

Lorsque Manuela Sosa, créatrice de Gang and the Wool nous accueille dans son paradis, une parenthèse s’ouvre, mélange de senteurs florales et de couleurs chatoyantes, le tout caressé par les rayons d’un soleil printanier déjà intense....

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

eva-mebel.xyz

101binaryoptions.com

В интеренете нашел классный интернет-сайт , он описывает в статьях про сколько стоит гипсокартон.
стеллажи полочные

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.