Epoca, l’italie de Denny Imbroisi

Epoca, l’italie de Denny Imbroisi

Que les amoureux de la bonne chère se réjouissent, Micael Memmi, restaurateur et Denny Imbroisi, jeune chef infatigable dont la réputation n’est à faire, nous entraînent dans un nouveau voyage avec Epoca. Celui des repas hauts en couleurs, où l’on parle avec les mains, où le vin coule à flots et où l’on savoure des “carcioffi alla giuda” (artichauts frits à la juive), des “polpette al sugo” (boulettes de boeuf au pecorino) et autres “gemelli alla boscalliola” (champignons et pignons de pin). Un menu qui met l’eau à la bouche et la cuisine italienne à l’honneur. Une cuisine traditionnelle, sans fioriture et gourmande qui, enfin, nous propose autre chose que les classiques pasta et pizza. Pour Epoca, trattoria moderne à l’univers années 30, c’est Emilie Bonaventure qui joue le rôle de chef d’orchestre. Pensé de l’assiette au plafond, elle rend hommage à l’univers Belle Époque de nos chers bistrot parisiens mélangeant velours, marbre, opaline et couleurs solaires et chatoyantes. Un pari réussi pour cette nouvelle adresse, située à l’angle des rues Oudinot et Rousselet. Ouverte depuis fin septembre, elle ne désemplit pas.

: 17 rue Oudinot, 75007 Paris

Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Bar Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Applique murale Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi

Denny, Micael, quelle est votre histoire ?

Denny

Je suis tombé dans la cuisine très tôt. Mon père était lui même cuisinier dans un restaurant à Mantoue. Vivre de cette passion m’a toujours semblé une évidence. Deux ans après avoir participé à Top Chef,  je me mettait à mon compte en orientant mon travail sur mes origines et en réinterprétant les plats italiens afin de proposer une cuisine d’auteur chez Ida, ma vitrine. J’y réalise toujours ma cuisine signature. Avec Epoca, qui vient d’ouvrir dans le même quartier, c’est un autre positionnement : une cuisine italienne traditionnelle, les recettes authentiques, le vrai goût de l’Italie, de son terroir.

Micael

J’ai vécu toute mon enfance en Tunisie jusqu’au Bac. La seule chaîne de télévision existante à l’époque était la RAI (TV Publique Italienne). J’ai donc grandi avec cette langue, cette culture et également sa cuisine. Entre-temps j’ai fait des études d’expertise comptable pour me tourner vers le métier qui m’était, d’un point de vue familial prédestiné : le commerce de céréales.  Je suis parti faire un dernier cycle aux USA. De retour à Paris, j’interrompt mon métier de trader de céréales pour exaucer mon rêve : ouvrir mon restaurant. En  1998, le ZO ouvre ses portes derrière le palais de l’Elysée. Un concept avec deux types de cuisines : Japonaise et Française à consonance italienne. En 2003, je lance avec ma meilleure amie, Carrie Bruel, un concept de restauration rapide Italienne avec un premier point de vente à quelques mètres du ZO. Puis viendra un second (une cuisine centrale) à St Philippe du Roule et d’autres points de vente dans le 1er arrondissement et le 9ème. Je suis rentré dans ce métier par la petite porte. En fait je l’ai appris petit à petit en observant les autres restaurants. Quand je sors dîner, je scrute la vaisselle, la déco, la carte !

Salle restaurant Chaise noire Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Sol graphique carrelage Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi

Racontez-nous l’idée de ce restaurant et ainsi que sa naissance ?

Denny

Au marché de l’avenue Président Wilson, nous nous rencontrons sur le stand de Joël Thiebault, star des primeurs. Nous devenons amis par la suite car beaucoup de chose nous rapprochent : notre passion commune la cuisine, les voyages et notamment Rome, une des destinations préférées de Micael. De fil en aiguille, nous en arrivons vite au fait que nous avons très envie de nous associer pour créer quelque chose de différent à travers un nouveau projet.

Pourquoi ce nom, Epoca ?

Micael

Epoca c’est la découverte de l’histoire culinaire italienne et celle des racines de Denny Imbroisi. Epoca révèle les recettes traditionnelles des régions et des époques de l’Italie.

Parlez-nous de votre cuisine, que proposez-vous à la carte ? 

Denny

Une cuisine authentique, généreuse aux saveurs uniques et rassurantes. À la carte d’Epoca il y a l’entrée signature, les “carciofi alla giudia“. Une recette romaine d’artichauts frits en rosace aux cœurs fondant. Nous retrouvons également les “spaghettoni cacio e pepe“, les classiques pâtes au fromage de brebis et poivre noir mais aussi le “pollo alla diavola” une volaille grillée et son jus réduit pimenté. Les gourmands s’y retrouverons aussi avec les “gnocchis alla sorrentina” bordés d’une sauce aux tomates confites et à la mozzarella fondante. Les desserts sont eux  irrésistibles. Il y a la recette familiale d’un “tiramisù” ou le “gelato al momento“, une glace minute au parfum de saison à partager.

Pourquoi avoir choisi de travailler avec Émilie Bonaventure ?

Micael

En 2016, j’ai passé une année merveilleuse entre Paris et Londres. Un jour, au détour d’une rue dans le quartier de Covent Garden, je suis tombé en face d’un restaurant Français qui venait d’ouvrir : Frenchie. En rentrant j’ai tout de suite était attiré par la décoration. Tout était parfait. Je vous conseille d’ailleurs de descendre voir la salle du sous-sol que j’adore, avec la table du chef.  J’ai alors demandé au responsable le nom de la décoratrice : Émilie Bonaventure.  J’ai gardé son nom en tête. J’ai su à ce moment-là que j’allais lui proposer, tôt ou tard, de travailler pour moi.

Salle restaurant Portrait Emilie Bonaventure Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Carte de visite Restaurant Epoca Denny Imbroisi
Canapé jaune velours Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi
Carte Menu restaurant Epoca Denny Imbroisi

Émilie, comment avez-vous imaginé et conçu ce projet ?

Denny

Le brief de Denny et de Micael était assez clair : tous deux souhaitaient un lieu décontracté et chaleureux, à l’esprit bistrot, avec des références italiennes sans verser dans le cliché de la trattoria. En visitant pour la première fois le lieu, j’ai tout de suite eu à l’esprit une image précise de ce que je voulais en faire. Mon souci était de ne pas dénaturer la structure de l’endroit tout en l’optimisant en termes d’opération et d’ergonomie.

Quelles étaient vos inspirations ?

Émilie

Le lieu était, par certains aspects, déjà ancré dans un héritage de bistrot parisien de la période Art Déco. Je voulais donc conserver cette touche en reprenant et mettant en scène les luminaires existants en laiton, ainsi que les globes d’opaline – tout en y ramenant une touche d’italianité en mettant l’accent sur les tonalités ocre, moutarde et bronze. Le choix du marbre noir pour le bar également est en résonance avec cette référence historique. Tout comme la sélection du mobilier, avec un modèle Thonet pour les chaises, un second à l’esprit Thonet revisité et des banquettes en velours.

Quel est l’élément que vous préférez ?

Émilie

Sur ce projet, il y en a beaucoup. J’adore le motif du sol en grès cérame qui est un élément fort d’Epoca. Mais j’aime également le papier peint rayé qui, couplé aux miroirs, apporte un effet de profondeur et une vision en cinémascope de l’espace. Pris indépendamment, le sol et les murs sont deux éléments très forts pouvant laisser à penser qu’ils occulteraient le reste du décor, voire entreraient en opposition. Replacés dans leur contexte, il s’en dégage une très belle harmonie, une cohérence globale évidente, en adéquation avec l’histoire que nous souhaitions raconter

S’il fallait décrire Epoca en quelques mots ?

Denny

Dans un écrin Art Déco, véritable lieu de vie et de partage, on déjeune, on dîne, on prend l’aperitivo pour une échappée belle à l’italienne !

Salle restaurant Tables Miroir Epoca Denny Imbroisi
Sol graphique carrelage Salle restaurant Epoca Denny Imbroisi

C’est un bistrot italien convivial et lumineux, chic mais sans ostentation. II y plane le désir d’y accueillir des icônes disparues.

Salle restaurant Miroir Tables Epoca Denny Imbroisi
Salle restaurant Verrerie Table Epoca Denny Imbroisi

Inspiration déco...

BIG-MAMMA-

Ober Mamma ou l’Italie à Paris !

Chi va piano, va sano e lontano, vous connaissez ce dicton italien ? Et bien ce n’est pas du tout la devise du duo de Big Mamma ! Tigrane Seydoux et Victor Lugger, déjà à la tête du restaurant italien East Mamma, viennent de prendre leur...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

eva-mebel.xyz

www.iwashka.com.ua

https://www.best-cooler.reviews

https://botoxclub.com.ua

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.