Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang

Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang

Margaux Barthélemy a le caractère des femmes du sud. Passionnée d’art contemporain et de design, elle fait ses armes à bonne école ! D’abord en famille auprès de ses parents, des amis d’artistes ou de collectionneurs d’art mais aussi dans les musées. L’œil de Margaux s’affine ensuite grâce à des rencontres et des expériences auprès d’artistes en vue tels que Mathias Kiss ou la galerie Carpenters Workshop à Londres. Seule, elle sent le besoin d ‘écrire et crée  Un écrit sur ce qu’il se fait de mieux en art contemporain à Paris ou ailleurs. Une expo, un artiste ou une architecture, rien ne lui échappe. De fil en aiguille elle rencontre les fondateurs de et se greffe au projet. Site de vente en ligne d’œuvres d’art, Early work présente de jeunes artistes, tout juste sortis d’école ou en fin d’étude. Le savoir-faire de Early Work ? Dénicher la perle de demain « Meet Pablo before Picasso »  ! Un idée maligne et audacieuse orchestrée par des passionnés qui mérite de s’y attarder. Margaux fait désormais partie de la bande et guette ceux qui feront la scène artistique de demain. Alors avis aux nez fins et amateurs d’art contemporain, ce site génial vous fera sentir un peu mécène et qui sait, vous trouverez peut-être la pièce de vos rêves ?

Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang
Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang
Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang

Margaux, raconte-nous ton parcours ?

Margaux

J’ai quitté Marseille après mon bac pour rejoindre Paris il y a 8 ans. Après une prépa en arts appliqués à Penninghen et une année en archi & design à Camondo, j’ai rejoint une licence puis un Master en Histoire et Marché de l’Art. Après ieurs expériences en galeries, notamment chez Carpenters Workshop Gallery à Paris et à Londres,  puis dans l’atelier parisien de l’artiste Mathias Kiss, j’ai souhaité me consacrer à des projets personnels. Notamment avec la création de mon site dédié à l’art contemporain, , lancé il y a un an. Parallèlement, j’ai aussi rejoint l’équipe d’ où je m’occupe de la communication.

Quand as-tu rejoint l’équipe d’Early Work et qu’est-ce qui t’a séduit dans le concept ?

Margaux

J’ai rejoint la belle équipe d’Early Work il y a quasiment un an jour pour jour. L’idée m’a plu instantanément, d’abord pour son concept génial résumé dans ce slogan évocateur “Meet Pablo Before Picasso” !  Aussi pour l’aspect excitant et ambitieux que peut représenter une telle aventure : la création d’une entreprise, être les premiers sur un créneau aussi passionnant que la création dans les écoles d’art, pouvoir soutenir ces artistes en devenir, rendre accessible leurs trésors au grand public ! Ce projet me permet aussi au quotidien de travailler avec une équipe de brillants et charmants jeunes hommes qui sont aujourd’hui mes associés, d’être au de jeunes artistes passionnants, les épauler dans leurs débuts de carrière, passer du temps dans leurs ateliers.

Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang

Comment souhaitez-vous faire évoluer Early Work ? 

Margaux

Early Work a été présenté au public au mois de novembre, et nous tentons chaque jour d’améliorer la plateforme qui est en perpétuelle évolution, afin de  pouvoir répondre le qualitativement possible aux attentes des artistes et des collectionneurs. À l’avenir Early Work souhaite aller loin dans l’accompagnement des artistes. Les soutenir dans leurs projets d’expositions et dans leurs productions sont des sujets sur lesquels nous travaillons quotidiennement. Aussi,  nous désirons aller à la rencontre du public régulièrement avec des expositions à Paris comme en Province mais aussi à l’étranger….

Comment fait-on pour faire parti de la sélection Early Work ? 

Margaux

Early Work s’adresse précisément aux étudiants en écoles d’art et aux jeunes diplômés qui ont quitté l’école il y a moins de cinq ans. Si c’est le cas, il est possible d’adresser un portfolio via notre site , sur l’onglet “Proposer une oeuvre ». Avec l’équipe d’Early Work nous nous réunissons ensuite afin d’examiner toutes les demandes que nous recevons sur le site et sur Facebook. Nous repérons aussi de jeunes artistes sur Internet et lors d’expositions.

Hashtag Art – D’autres projets ?

Margaux

Je consacre le reste de mon temps à Hashtag Art, où je tente de partager avec mes lecteurs mes impressions sur des expositions qui m’ont marqué pour leur intelligence, leur fraîcheur, leur originalité, leur humour… Je parle aussi d’artistes que j’ai eu la chance de rencontrer,  de destinations arty dans la partie TRAVEL comme les Rencontres d’Arles ou Artorama à Marseille. J’essaye aussi de sortir des sentiers battus en débriefant sur des évènements aussi courus que la FIAC, mais avec des interviews décalées et hyper décomplexées. J’invite d’ailleurs de en des personnalités à venir écrire sur Hashtag Art, j’aime bien l’idée de créer une communauté autour de ce site, et que mes lecteurs ne se contentent pas uniquement de mon regard sur l’art. Parallèlement à Hashtag Art et Early Work, je travaille actuellement sur un joli projet autour des Artist Run Space de Paris.

Crédits : Constance [email protected]

Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang
Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang Margaux Barthélemy ou l’art dans le sang

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

eva-mebel.xyz

www.nl.ua/ru/sad/tovary_dlya_otdyha

читать дальше www.nl.ua

www.citroen.niko.ua

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque mois, seulement pour vous.