L’ode à la joie de Mimilamour

L’ode à la joie de Mimilamour

Les couleurs fusent, les formes surprennent, et c’est grâce à cette liberté sans contrainte que les bijoux Mimilamour ne laissent personne indifférent. Assez rare pour être souligné, c’est un homme qui se cache derrière ces créations. Gérard Gourdon, autodidacte et jeune créateur de 51 ans, parvient à insuffler à chacune de ses pièces cette énergie folle qui le caractérise. Faits à la main dans un petit atelier parisien, ces bijoux entremêlent joyeusement métaux précieux, pompons, rubans, pièces vintages redécouvertes et accessoires fantaisistes tout en s’adressant à chacun. Car oui, Mimilamour a aussi une collection pour homme. Difficile de résister ! Outre une esthétique surprenante, Gérard nous propose une philosophie de vie, la sienne. Celle de l’amour, de la joie et de la liberté. Depuis 2012, pour notre grand bonheur, la marque aux bijoux qui rendent heureux égrène ses messages colorés et son optimisme. Car oui il faut « S’épanouir », « S’écouter » et surtout « S’aimer ».

, 30 rue Jacques Louvel – 7010 Paris.

logo boite bijoux bois mimilamour
detail bracelet mimilamour photographie art
mise en scene sac top pull mimilamour
sac cuir corail bleu mimilamour
detail bijoux corail mimilamour

Gérard, quel est ton parcours ?

Gérard

J’ai travaillé pendant près de 10 ans en Australie et en Asie, à Tokyo, Shanghai ou Hong Kong. J’étais alors Directeur Artistique dans la publicité et la presse féminine, notamment pour le . De retour à Paris, j’ai ouvert une galerie de photographie et une agence de publicité. J’ai continué à travailler ainsi pendant une dizaine d’année puis j’ai décidé de changer de vie.

Comment est-ce que tout a commencé ?

Gérard

De par mes voyages, j’avais accumulé beaucoup de meubles, d’objets chinés, de peintures, de morceaux de bijoux… Je possédais alors un grand atelier que je me voyais bien transformer en une espèce de boutique inspirante, un lieu apaisant. Je m’imaginais déjà en train de lire, assis au milieu de mes trésors. En faisant le dossier de presse pour l’ouverture, j’ai fabriqué un petit bijou en serpent : le Mamba. J’ai alors reçu un coup de fil du ELLE, qui était intéressé. J’ai réagis hyper vite et tout s’est enchainé.

Pourquoi Mimilamour ?

Gérard

C’est le nom que je donnais à ma copine de l’époque. Ça colle vraiment à la marque, ça lui ressemble.

Quel est son univers ?

Gérard

L’amour, ça c’est sûr. C’est tt être une peu classique, je ne suis pas le premier et j’espère pas le dernier ! J’aime les choses joyeuses et qui ne tombent pas forcément dans les codes de la mode. Il faut dire « Je t’aime », c’est une phrase toute simple mais qui est le hashtag officiel de la marque, car c’est quelque chose d’important, de personne à personne, mais aussi vis-à-vis de tout ce qui nous entoure. J’ose, j’y vais comme ça, c’est peut-être un peu gnangnan, mais c’est “no limit”.

Et si tu nous parlais de tes inspirations ?

Gérard

L’amour évidemment et la nature, tout ce qui est autour de nous. Je fais beaucoup de choses qui tournent autour de ça. Les bagues scarabées, les serpents, le corail, la mer… Tout ce qui est un peu en danger. J’aime bien traiter les choses dont on ne prend pas soin, comme l’amour, la nature, l’espace, le ciel, la mer, l’humain. Il y a cette citation de Christian Bobin « On reconnait l’essentiel à ce que les hommes négligent ». J’apprécie cette phrase car je crois qu’il est important de parler des choses que l’homme oublie. C’est un sujet tellement vaste, on se régale.

portrait gerard gourdon createur mimilamour
L’ode à la joie de Mimilamour
L’ode à la joie de Mimilamour

Je suis intimement persuadé que la joie se fabrique et se travaille.

bracelet love doré couleurs mimilamour
bracelet bijoux or bleu mimilamour

Comment se passe la production ?

Gérard

On fait une vingtaine de pièces dans chaque collection, et je me retiens car il faut donner une cohérence à l’ensemble. Tout est fait ici, dans cet atelier. J’aime bien ce que je peux faire quasiment tout seul et avec une nouvelle manière de faire. Là on commence à travailler la pierre. L’année dernière, on a beaucoup travaillé le métal, la soudure et le polissage ainsi que la peinture, l’émaillage. L’envie crée la rencontre avec une nouvelle technique.

Tu as un mode de vie intéressant, peux tu nous en parler ?

Gérard

J’ai changé de vie il y a une dizaine d’année. J’ai quitté la vie du publicitaire, puis je me suis reconstruit sur d’autres bases. J’essaye d’être très écologique pour moi-même et mon entourage. Pas uniquement dans le sens nature, mais plutôt pour trouver un équilibre.

 

 

Je vis donc dans 15m2, une petite cellule avec juste l’essentiel. Et deux jours par semaine, je vais dans une petite cabane que je possède dans des marais en Baie de Somme. Elle est entourée d’eau alors on y va en barque ! Je suis devenu incollable en pagaie télescopique… Il n’y a ni eau ni électricité, juste les moyens du bord, eau de pluie et bougie. C’est la nature offerte qui est importante, l’habitat en soit ne l’est pas. C’est juste l’abri, le refuge.

 

 

Je n’ai pas une vie d’ascète mais j’essaye d’avoir une empreinte qui n’est pas trop importante et surtout d’être juste et honnête avec moi-même dans la démarche. C’est une route qu’on emprunte, ça se concrétise de en par des éléments de l’esprit, mais aussi par des éléments techniques et physiques, comme l’espace, son utilisation, l’équité entre les choses, les gens, les dépenses… C’est vers cet équilibre là que l’on se dirige, enfin certaines personnes. Plus on le fait, ça rend heureux. Je place beaucoup d’espoir en la joie, malgré ce monde qui ne donne pas forcément envie d’y croire. Pourtant, j’en suis intimement persuadé : la joie se fabrique et se travaille.

D’autres envies pour la suite ?

Gérard

Pour la rentrée, quitte la Terre pour aller explorer le thème du cosmos. Cet hiver, nous espérons vous surprendre à travers une série de pulls sur laquelle nous travaillons !

bracelet black mamba serpent or mimilamour
bijoux homme bracelet or mimilamour
colliers bijoux cactus sirene mimilamour
atelier sac bijoux bois mimilamour
atelier gérard gourdon mimilamour
vitrine mimilamour logo verre

Crédits : Eve Campestrini @thesocialitefamily

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

eva-mebel.xyz

узнать больше www.nl.ua

www.nl.ua

sweet-smoke.com.ua/

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque mois, seulement pour vous.