Yvan Martinet, investigations décoratives

Yvan Martinet, investigations décoratives

S’il n’avait pas embrassé la carrière de journaliste, Yvan Martinet aurait opté pour celle d’architecte. Un choix loin d’être étonnant quand on connaît l’application avec laquelle le parisien a conçu l’espace qui constitue aujourd’hui son appartement. Acheté délabré dans le quartier de Montmartre – qu’il n’a jamais vraiment quitté – le lieu allait pourtant offrir au reporter un formidable potentiel. Un parquet en pointe de Hongrie et un plafond aux moulures généreuses, jusqu’ici dissimulés par des caches-misères. Minutieux, Yvan s’est attelé à sauver la moindre nervure de bois ancien, allant jusqu’à utiliser quelques mètres de sol pour faire office de table à manger. Une ressource dont seul dispose les passionnés. Ceux qui, comme lui, sont prêts à tout pour donner corps à leurs idées. Il rêvait d’une cheminée ? C’est en chinant avec acharnement qu’il finit par trouver celle qui trône désormais dans son salon. Un modèle démonté dans un immeuble d’Hector Guimard et qui en porte les traits reconnaissables. Ambiance feutrée évoquant l’Italie des années 60 – période qu’il affectionne tout particulièrement – l’antichambre d’Yvan est une réussite mêlant habilement pièces iconiques du design et créations à l’histoire toute particulière. Comme ce canapé, dessiné par ses soins, ou le banc Panchina par Eva-mebel.xyz.

Salon Yvan Martinet
Made in Design Lampe Taccia 1 827,90€
Description

Lampe de table Taccia en verre soufflé et aluminium par Achille Castiglioni et Pier Giacomo Castiglioni pour Flos….

En savoir
En savoir
Tabouret Butterfly Stool 775,00€
Description

Tabouret conçu par Charles et Ray Eames et édité par Vitra. Le Butterfly Stool a été désigné selon la technique…

En savoir
En savoir
Lampe de table Pipistrello 873,00€
Description

Lampe à poser Pipistrello blanche en methacrylate opale par Gae Aulenti pour Martinelli Luce. Dimensions : Diamètre…

En savoir
En savoir
Livre Helmut Newton 100,00€
Description

Livre hommage à Helmut Newton de 480 pages aux éditons Taschen.

En savoir
En savoir
Salon Yvan Martinet
Salon Yvan Martinet
Portrait Cuisine Yvan Martinet
Salon Yvan Martinet
Salon Livre Yvan Martinet
Cuisine Yvan Martinet
Coiffeuse Yvan Martinet
Porte Cuisine Yvan Martinet

Yvan, que faites-vous dans la vie ? 

Yvan

Je fais des reportages pour une émission de télévision.

Pourquoi avoir choisi ce quartier de Montmartre, très parisien ?

Yvan

Au départ, je ne l’ai pas vraiment choisi. En sortant de l’école de journalisme il y à quelques années, mes copains de promo et moi cherchions un logement à partager en colocation. Le seul appartement que nous avons pu louer était dans l’immeuble d’en face. Depuis,  j’ai écumé toute la rue et ne l’ai pratiquement jamais quittée. Tant pis pour le cliché, Montmartre est bel et bien un village. Et j’aime aussi n’être qu’à un jet de pierre de Pigalle ou des puces de Saint-Ouen.

Avez-vous fait beaucoup de travaux ?

Yvan

Quand j’ai acheté cet appartement, il était extrêmement délabré. Je n’ai pu garder que le sol et les moulures. Une belle surprise d’ailleurs, car le parquet en point de Hongrie était caché sous du carrelage et les moulures dissimulées par un faux plafond. Mais sinon, il a fallu tout refaire. De fond en comble. J’ai récupéré ce que j’ai pu, comme ces quelques mètres de parquet dans un couloir que j’ai utilisés pour faire la table de la salle à manger.

Portrait Cuisine Yvan Martinet
Cuisine Lampe vintage Tableau Yvan Martinet
Cuisine Yvan Martinet
Salon Yvan Martinet
Enfilade Yvan Martinet
Tableau de Pierre Seinturier Sur demande
Description

Huile sur toile de Pierre Seinturier issue de la série Monster Cock Madness.

En savoir
En savoir
Lampe Snoopy Achille Castiglioni Flos 1 008,00€
Description

Lampe de table Snoopy en marbre et métal, par Achille Castiglioni, Flos. Dimensions H.37 x l.39,5 cm.

En savoir
En savoir
Salon Livre Yvan Martinet Cuisine Yvan Martinet Cuisine Photographie Yvan Martinet Salon Livres Yvan Martinet Bouquet Cuisine Yvan Martinet

Comment définiriez-vous votre style en termes de décoration ?

Yvan

Je n’ai pas la prétention d’en avoir ! Mais mon regard est généralement attiré par les univers des années 60, italiens pour le design, californiens pour l’architecture. J’ai du mal à me détacher des modernistes, avec une préférence pour Warren Platner. Je crois que j’aurais adoré vivre entre Los Angeles et Milan à cette époque où les styles étaient en rupture et très marqués. J’ai le souvenir d’avoir parcouru un ouvrage captivant sur les intérieurs milanais des années 60-70. Les Agnelli dans leur appartement conjuguaient des pièces de Gae Aulenti et des époux Lalanne. Des formes organiques dans un palazzo, c’est un beau mélange. Chaises ou lampes, beaucoup d’éléments ici datent de cette période, excepté peut-être la table basse qui est des Daft Punk. Je réalise maintenant que ça s’est fait très inconsciemment. Je crois que c’est ce penchant pour l’Italie des 60’s qui me fait aimer aujourd’hui le travail du duo Dimore ou celui de Vincenzo de Cotiis. Sinon, je crois que j’ai un peu de mal avec tout ce qui est postérieur au 70’s. Même si je peux apprécier les pièces du mouvement Memphis, mais chez les autres.

Quelles sont les pièces que vous préférez ici ?

Yvan

Les pièces de la maison ? Tout est ouvert ici, comme ça je n’ai pas à choisir ! Quand j’ai mené les travaux, je voulais que le regard soit arrêté le moins possible. Dès le petit déjeuner, la cuisine est baignée par le soleil qui inonde le salon et inversement l’après-midi, j’ai donc du mal à trancher. Mais quand mes amis viennent dîner, on reste généralement un bon moment dans cette cuisine autour d’un verre. Et si l’on parle des pièces de mobilier, j’ai dessiné le canapé et quelques années après, je l’aime toujours. L’une de mes pièces préférées est la lampe Taccia des Castiglioni. Étudiant et fauché, elle me faisait rêver derrière une vitrine. Pouvoir enfin me l’offrir avait une saveur particulière ! Et sinon, la table basse des Daft Punk m’accompagne de déménagement en déménagement depuis 15 ans. Elle est en verre et pèse 80kg. Je tremble chaque fois que les déménageurs la déplace ! À travers ses designers, elle incarne tout un pan de ma jeunesse. J’aimerais qu’on m’enterre avec. Bon courage.

Est-ce vous qui avez pensé la décoration ?

Yvan

Ni architecte, ni décorateur ne sont passés par là. Je ne crois pas avoir beaucoup pensé la décoration. Même si j’avoue que tout ici est influencé par ce que j’ai pu puiser d’inspiration ça et là. C’est surtout un empilement d’heureuses trouvailles. Quand j’ai fait refaire cet appartement, il n’y avait de cheminée par exemple. Je voulais en remettre une pour restituer le caractère haussmannien. Et j’ai eu de la chance. J’ai chiné celle-ci. Elle a été démontée dans un immeuble d’Hector Guimard, dans le 16ème arrondissement de Paris. On reconnaît son trait sur les flancs. C’est ce qui m’a fait choisir ce vert pour la bibliothèque. C’est celui des bouches de métros qu’il a dessiné.

Salon Photographie Yvan Martinet
Cuisine Yvan Martinet
Cuisine Yvan Martinet
Chambre Yvan Martinet
Chambre Yvan Martinet
Salon Yvan Martinet
Salon Photographies Yvan Martinet
Salle à manger Yvan Martinet

Avez-vous un architecte, un designer qui vous inspire et dont le travail vous passionne ?

Yvan

Plein ! Si je n’avais pas voulu faire de reportages, j’aurais a-do-ré être architecte. J’ai une passion pour John Lautner. Sa réalisation que je préfère est la Sheats-Goldstein résidence sur les collines de Beverly-Hills (c’est la maison que l’on voit passer dans The Big Lebowski, des frères Coen). James Goldstein, son propriétaire, m’a laissé la visiter à ieurs reprises. Chaque fois, je reste béat d’admiration. Tout y est incroyablement bien pensé. Au point que son propriétaire y vit presque sans meuble et ça ne manque pas. À chaque visite, j’y découvre de nouveaux détails complètement fous. Dans un exercice aussi contraint que l’architecture, la créativité de Lautner me fascine !

Que manque-t-il chez vous ?

Yvan

Rien. Sinon encore un peu d’espace. Et d’autres tableaux de Pierre Seinturier et de Laura Acquaviva ou des photos de Nina Koltchitskaia.

Où allez-vous quand vous cherchez un meuble ? Quelles sont vos bonnes adresses en ligne ou en physique ?

Yvan

J’adore flâner à Saint-Ouen, pour “me faire l’œil”, m’instruire au des marchands, aux marchés Serpette et Paul Bert particulièrement. J’aime le goût très sûr de beaucoup d’antiquaires là-bas. Sinon, je crois avoir bien participé à la bonne santé financière de leboncoin ! Une bonne partie de mon mobilier y a été chinée. Je viens tout juste d’y trouver une rare table basse de Warren Platner. Le site 1st dibs reste une référence. Et récemment, une amie m’a fait découvrir la maison de vente Millon, mais elle ne sera pas très contente que j’en parle ici (!). Enfin – elles sont rares – les ventes NOW! de Sotheby’s offrent chaque fois une belle sélection de mobilier vintage, avec des mises à prix abordables.

Pouvez-vous nous donner de bonnes adresses de restaurant dans votre quartier ?

Yvan

À deux pas de la place des Abbesses, le resto Roberta vient d’ouvrir et propose une belle carte italienne. L’hôtel Le Pigalle, un peu pour l’assiette, beaucoup pour les yeux avec la décoration du studio Festen. Enfin, à 2 pas, L’Entrée des Artistes (pour ses cocktails) et, si vous aimez faire la queue dès 11h pour déjeuner à 15h, Bouillon Pigalle. Bon et bon marché.

Salle de bain Appartement Yvan Martinet
Salon Bibliothèque verte Yvan Martinet
Salon Bibliothèque Livres Yvan Martinet
Cuisine Yvan Martinet

Où Trouver

54,00€ Voir la fiche produit
A
31,00€ Voir la fiche produit
G
873,00€ Voir la fiche produit
L
3 984,00€ Voir la fiche produit
F
775,00€ Voir la fiche produit
T
100,00€ Voir la fiche produit
L
74,00€ Voir la fiche produit
P
Sur demande Voir la fiche produit
T
L
290,00€ Voir la fiche produit
B
29,00€ Voir la fiche produit
L
Sur demande Voir la fiche produit
T
1 008,00€ Voir la fiche produit
L
Mobilier

Inspiration déco...

Bertrand Waldbillig, du journalisme <br> à la décoration

Bertrand Waldbillig, du journalisme
à la décoration

Après avoir écumé les rallyes et autres meetings automobiles vintage, Bertrand Waldbillig s’est trouvé un autre cheval de course. La décoration. Du XXème siècle s’il vous plaît. Cet amour du mobilier, c’est en écrivant...

Vous aimerez aussi

Aucun commentaire

Ajouter un commentaire

eva-mebel.xyz

Socialite Newsletter

Moments capturés. Des intérieurs. Des personnalités. Chaque semaine, seulement pour vous.